Agriculture du chanvre : guide complet

Dans l’éveil de conscience environnementale qui caractérise notre époque, le chanvre
émerge comme une évidence.
Cette plante, dont l’histoire est tissée dans l’évolution humaine, est aujourd’hui au cœur d’une révolution agricole.
Son potentiel transformateur va bien au-delà de ce que nous imaginions.
Son empreinte environnementale essentiellement positive lui promet un avenir durable.
Plongeons dans l’univers du chanvre en France, une culture ancienne renaissant avec une modernité éclatante.

Explorons l’état actuel du chanvre dans l’hexagone, où tradition et innovation
s’entremêlent.

guide sur l'agriculture du chanvre

Où en est le chanvre en France ?

Situation juridique

En France, la culture du chanvre est strictement réglementée. Seules les variétés contenant moins de 0,3 % de THC sont autorisées pour l’exploitation agricole.
Cette limite, fixée par l’Union européenne, vise à empêcher l’utilisation illicite de la plante.
Les agriculteurs doivent déclarer leurs cultures auprès de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) et les variétés cultivées doivent être inscrites au Catalogue officiel Européen des espèces et variétés.
La récente évolution de la législation mondiale pourrait cependant ouvrir de nouvelles perspectives, notamment avec l’augmentation du seuil de THC autorisé pour les variétés de chanvre industriel.

Le poids économique et sociétal

Le chanvre industriel représente une opportunité économique importante pour la France, pays déjà leader Mondial dans ce domaine.
Il offre des perspectives d’emploi dans des régions rurales et participe à la revitalisation des territoires.
Le chanvre s’insère dans un modèle d’économie circulaire, avec ses multiples débouchés dans les secteurs du bâtiment, de l’automobile, du textile et même de l’alimentation. Sa culture est synonyme de développement durable et répond à une demande croissante de produits écologiques et locaux.

Qui peut faire pousser du chanvre aujourd’hui en France ?


Tout agriculteur
français souhaitant cultiver du chanvre peut le faire en suivant la réglementation en vigueur.
La culture de chanvre à des fins personnelles semble encore interdite, (personne n’à jamais été condamné pour cultiver du chanvre chez lui) mais nous conseillons à tout jardinier amateur d’intégrer des plants de chanvre dans son jardin pour des raison agronomique et des raisons de biodiversité.

Une culture surveillée de près

La culture du chanvre industriel est surveillée pour garantir le respect des normes légales.
Les autorités effectuent des contrôles pour s’assurer que le taux de THC ne dépasse pas le seuil autorisé.
De plus, la traçabilité depuis le champ jusqu’au produit fini est essentielle pour maintenir la confiance des consommateurs et des instances régulatrices.

Et l’Europe dans tout ça ?


L’Europe, consciente des enjeux environnementaux et économiques, soutient le développement de la culture du chanvre. Avec la révision de la Politique Agricole Commune (PAC), on observe une tendance à l’assouplissement des réglementations, favorisant ainsi l’innovation et la diversification des cultures, y compris le chanvre.

Planter du chanvre dans son jardin oui, mais comment ?


Pour ceux qui envisagent le chanvre comme un ajout à leur jardin personnel, comprenons d’abord le sol idéal pour cette plante :

Le chanvre prospère dans un sol bien drainé, riche en matières organiques et vie microbienne avec un pH neutre (6,5-7).
Sa robustesse lui permet de s’adapter à différents types de sol, mais une préparation adéquate et un entretien régulier peuvent optimiser sa croissance et sa productivité. Le choix des variétés est aussi un paramètre important.


Modes de récolte


La récolte du chanvre est une étape cruciale qui varie selon l’usage final de la plante :

  • Pour les fibres textile :
    Elle se fait généralement avant la floraison des mâles pour des fibres plus fines et plus souples.
    La récolte nécessite l’usage d’une faucheuse paralléliseuse qui conditionne les tiges pour le rouissage. Puis d’une retourneuse et d’une endaineuse. Ce sont des outils spécifiques destinés uniquement au chanvre.

  • Pour les graines :
    Elle se fait à la presque maturité des graines avec une moissonneuse-batteuse classique et des réglages adaptés pour éviter la perte de graines. Suivra un séchage immédiat des graines dans les 2h qui suivent pour éviter leur oxydation.

  • Pour les fleurs :
    La récolte est plus délicate et souvent réalisée à la main pour préserver la qualité des fleurs. Le choix de la méthode dépend du type de chanvre cultivé et de l’infrastructure disponible. Chaque méthode doit être réalisée avec soin pour préserver la qualité du produit final.


Quand ?


La période de récolte du chanvre est essentielle et dépend de la destination du chanvre :

  • Pour les fibres textile :
    Récoltez tôt, généralement entre la fin juillet et début août, quand les plantes mâles commencent à fleurir. La teneur en fibres est maximale et la finesse de celles-ci est supérieure à ce stade.

  • Pour les graines :
    Optez pour une récolte plus tardive, fin août à septembre, quand 75-80% des graines sont mûres. Les têtes de la plante deviennent brunes, indiquant le moment optimal.

  • Pour les fleurs :
    En général la récolte se fait quand les cannabinoides ont atteint leur concentration maximale, souvent vérifiée par des tests en laboratoire. Cela se produit généralement entre septembre et octobre en fonction de la variété.


La précision dans le timing de la récolte est cruciale pour assurer la meilleure qualité et le rendement maximal du chanvre en fonction de nos attentes.


Vivacité ?


La culture du chanvre est reconnue pour sa robustesse et sa rapidité de croissance, offrant une récolte viable en aussi peu que 70 à 140 jours.

Voici quelques points sur sa vivacité :

  • Croissance rapide : Le chanvre pousse rapidement, ce qui permet plusieurs récoltes par an dans certaines régions.

  • Résilience : Résistant aux maladies et aux parasites, le chanvre est cultivé sans pesticides ni herbicides, ce qui est bénéfique pour l’environnement et la santé.

  • Pouvoir nettoyant : Avec sa rapidité de croissance le chanvre dépasse toutes les plantes et les étouffe en créant une canopée. Cette propriété est primordiale en agriculture biologique pour nettoyer les parcelles naturellement.

Cette vivacité fait du chanvre une culture écologique et économique, alignée avec notre objectif de « Nourrir la Santé grâce au Chanvre ».

Ces caractéristiques contribuent à un système agricole plus durable et une production respectueuse de l’environnement, tout en offrant une source de matières première primordiales.


Les conseils de Nunti Sunya ?


Pour cultiver du chanvre Nunti-Sunya suggère de suivre ces conseils essentiels pour une plantation harmonieuse et prolifique :

  • Choix des variétés : Sélectionnez des variétés de chanvre adaptées à votre climat et à l’usage prévu (graines, fibres, cannabinoides).

  • Qualité du sol : Préférez un sol riche en matières organiques, bien aéré et avec un bon drainage. Le pH idéal devrait se situer entre 6 et 7.5.

  • Espacement : En fonction de la destination, assurez un espacement adéquat entre les plantes pour favoriser la circulation de l’air et la croissance. Exemple (graine 25kg de semence/ha, Fibre textile 90kg/ha, fleur 5 à 10kg/ha).

  • Ensoleillement : Le chanvre prospère avec beaucoup de lumière. Assurez-vous que vos plantes reçoivent le maximum de lumière directe par jour.

  • Arrosage : Maintenez un arrosage régulier sans saturer le sol. Le chanvre est tolérant à la sécheresse, mais une bonne hydratation est clé pendant la phase de croissance.

  • Nutrition : Si vos sols le nécessitent, utilisez des engrais organiques pour compléter la nutrition des plants, surtout azote, phosphore, et potassium.

Suivre ces étapes aidera à maximiser la santé des plantes et la qualité du produit final, tout en restant fidèle à l’approche durable et écologique préconisée par Nunti-Sunya.

Comment devenir agriculteur de chanvre ?

Nous ne parlerons ici que d’agriculture biologique. Pour nous la seule forme d’agriculture consciente. Devenir agriculteur de chanvre exige de suivre plusieurs étapes clés:
  • Formation et information : Éduquez-vous sur la botanique du chanvre, ses différents itinéraires technique, ses besoins en croissance, et les lois en vigueur.
  • Parcellaire : Définissez votre parcellaires, les différentes cultures envisagées et la place du chanvre dans la rotation.
  • Destination du chanvre : Choisissez quelle matière première vous voulez produire : Graine et paille, paille textile, fleur…) En fonction de la destination du chanvre un itinéraire technique différent sera nécessaire.
  • Choix de la parcelle : Faites une analyse de sol de la parcelle concernée afin de savoir d’ou vous partez et agissez en fonction pour rééquilibrer vos sols.
  • Adossez vous à une chanvrière : Pour l’achat des semences pour l’accompagnement technique ou pour la garantie de rachat des matières produite vous aurez besoin d’une chanvrière avec laquelle vous pourrez contractualiser.
Respectez ces étapes, et vous éviterez de grosses déconvenues, elles sont malheureusement courantes avec cette plante.

La culture du chanvre

La culture du chanvre, plante ancestrale et moderne, s’inscrit dans une histoire agricole riche et dans un avenir durable.

Depuis quand ?

Le chanvre est cultivé depuis des millénaires, avec des preuves de son utilisation datant de 8000 avant J.-C. en Asie. En Europe, sa culture est attestée depuis environ 1200 avant J.-C. En France, le chanvre était déjà cultivé au Moyen Âge, et son essor commercial s’est accentué au XVIe siècle, notamment pour la marine.

Un modèle éco-responsable


Le chanvre est reconnu pour son impact environnemental positif.
Il améliore la structure du sol, aide à nettoyer les terres polluées, ne nécessite quasiment pas d’irrigation ni d’utilisation de produit phytosanitaires.
Sa culture aide également à la séquestration du CO2, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique.


Pourquoi cultive-t-on le chanvre ?


Les raisons sont multiples. Les propriétés environnementales de cette plante sont une raison importante de sa mise en culture.
Le chanvre est cultivé pour la qualité et la polyvalence des matières premières qu’il produit.
La valeur marchande importante de celles-ci est un atout majeur dans le monde agricole.
Les propriétés agronomique de cette plante ainsi que son rôle dans le parcellaire représente aussi une raison de cultiver cette plante fabuleuse.


Où se cultive le chanvre en France ?


Historiquement le chanvre était cultivé sur toute la planète.
Aujourd’hui, il est centralisé autour des 4 ou 5 grandes chanvrières françaises mais il peut être cultivé dans toute la France ainsi que sur la quasi totalité de la planète.

Spécificités (production et commercialisation)


La France est l’un des
premiers producteurs européens de chanvre. Sa production est reliée aux machines de transformation des chanvrières. Sans ces machines, le chanvre n’a pas de valeur commerciale.

Le marché se diversifie dans les secteurs du bâtiment, du textile, de l’alimentaire, de la dermatologie et de la santé. D’autres découvertes amèneront la création de nouveaux produits bienfaisants.

Le chanvre incarne l’essence même d’une agriculture et d’une industrie consciente et avant-gardiste, ouvrant la voie à des pratiques plus respectueuses vis à vis de notre environnement.

Le chanvre: une culture saine, écologique et durable


Pour les agriculteurs


La culture du chanvre offre aux agriculteurs une source de revenus diversifiée et durable. Elle prend aussi une place importante dans la rotation des cultures. Sa présence contribue à l’équilibre des sols, et de l’écosystème global.
Avec une demande croissante pour les produits écologiques, les agriculteurs de chanvre ont l’opportunité de répondre au changement de paradigme de la société actuelle.


Pour la santé


Chacune des matières premières que cette plante produit, améliore d’une manière ou d’une autre la santé.

Les graines sont une excellente source de protéines végétales et d’acides gras essentiels tels que les oméga-3 et les oméga-6, ainsi que des fibres.

Les propriétés uniques et de sa chènevotte et de ses fibres textiles (antibactérien, antifongique, thermorégulateur) sont aussi un atout pour la santé de tous.

Sa richesse en principes actifs (terpènes et cannabinoides) est remarquable pour le monde médical. Les effets des principes actifs du chanvre et cannabis sur notre santé sont immense et une grande partie reste encore à découvrir.


Notion de “sans THC”


Le chanvre industriel est cultivé pour contenir moins de 0,3% de THC, le cannabinoides psychoactif présent dans cette plante.
Cette faible teneur assure que les produits dérivés du chanvre, sont légaux et non psychoactifs, les rendant accessibles à un large public pour un usage quotidien sans altération de la conscience.


Avantages agronomiques


Le chanvre est peu exigeant en intrants et s’adapte à divers climats et sols, le rendant accessible à de nombreux agriculteurs.
Sa culture est associée à un contrôle naturel des érosions et à une prévention des mauvaises herbes, grâce à sa densité de plantation et à sa croissance rapide qui étouffe les plantes concurrentes.


Avantages biologiques


Biologiquement, le chanvre est une plante résiliente qui résiste à de nombreuses maladies et nuisibles.
Cela réduit les besoins en pesticides et herbicides, diminuant les risques pour la santé et pour les écosystèmes environnants.
De plus, le chanvre contribue à la biodiversité en créant un habitat favorable pour de nombreuses espèces.
Pour ces propriétés le chanvre est une plante incontournable de l’agriculture biologique.


Bénéfices écologiques et durables


Les matières premières que propose cette plante remplacent une grande majorité des matières polluantes que l’humanité utilise en grande quantité.
Les bénéfices écologiques sont incommensurables.
Fabrication de bioplastiques, de matériaux de construction écologiques, de textile naturels…
Le chanvre réduit notre dépendance aux ressources fossiles.
De plus le chanvre soutient l’économie circulaire et favorise un tissu social riche.

La grande richesse du chanvre (utilisations)


Fibre


Les fibres de chanvre sont extrêmement résistantes et durables. Elles sont utilisées dans la fabrication de textiles, de cordages et de matériaux composites pour l’automobile. Le chanvre fournit également une fibre biodégradable pour la production de papier, réduisant ainsi la déforestation.
Nous vous avons préparé le guide complet du chanvre textile.


Huiles


Les huiles de graine de chanvre, riches en acides gras essentiels, sont utilisées dans les produits alimentaires, la dermatologie et les suppléments nutritionnels. L’huile de CBD, extraite des fleurs, est appréciée pour ses propriétés thérapeutiques, aidant à soulager l’anxiété, la douleur (musculaire, articulaire) et l’inflammation (interne, dermato/ cutanée).


Graines


Les graines de chanvre représentent la source nutritionnelle la plus riche qui soit, contenant des protéines complètes, des acides gras oméga-3 et oméga-6, et des fibres. Elles sont consommées sous forme de graines décortiquées, de lait de chanvre, ou incorporées dans divers produits alimentaires.
Découvrez nos graines de chanvres décortiquées.


Fleurs


Les fleurs de chanvre produisent des principes actifs ayant un potentiel thérapeutique unique pour la santé, cannabinoides et terpènes. Aujourd’hui ces deux substances représentent un potentiel de développement important dans le monde médical.


Construction


Le chanvre est utilisé dans la construction écologique, notamment pour le béton de chanvre, un matériau isolant et régulateur d’humidité, ainsi que pour l’isolation thermique et acoustique. Ces nouvelles matières sont une des solutions les plus pertinentes que nous ayons pour construire nos bâtiments.

Références

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les études scientifiques sur les propriétés des fibres de chanvre et les bienfaits des huiles de chanvre dans les bases de données scientifiques comme PubMed.
Les lois concernant la culture et l’utilisation du chanvre peuvent être trouvées sur les sites gouvernementaux de l’agriculture et de la santé, tels que le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ou l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) pour la France.

Pour un aperçu des applications du chanvre dans la construction, des ressources sont disponibles auprès de l’Institut Européen du Chanvre ou via des études de cas de bâtiments écologiques incorporant cette ressource.

Pour une information plus générale et plus holistique sur la plante, visitez notre site internet. Des nouveautés y sont apportées régulièrement.

Merci pour votre lecture :)
Aloha