Béton de chanvre : matériau robuste et écologique.


Nous humains avons besoin de repenser notre monde et mode de fonctionnement sur cette planète afin d’améliorer la santé de tous.

La manière dont nous construisons nos bâtiments en fait partie. Comme notre façon de nous habiller et de nous nourrir. C’est vital pour nous.


Aujourd’hui les méthodes et matériaux utilisés pour la construction de nos bâtiments perturbent notre planète ainsi que nos espaces de vie de manière catastrophique.


Nous avons besoin de nouvelles matières premières nous permettant de construire des bâtiments durables, sain pour ceux qui les utilisent et, sans perturber l’harmonie de notre planète.


Le chanvre encore une fois propose cela par un des ses composants : la chènevotte (petit bois blanc de l’intérieur de la tige). Si on mélange cette chènevotte avec de l’eau et un liant naturel (argile, terre crue, ou chaux) on obtient un « béton de chanvre » aux propriétés fabuleuses qui incarne un véritable engagement envers la protection de notre planète et offre une alternative révolutionnaire répondant au défis environnementaux actuels.

Présentation du béton de chanvre

 

Le terme béton de chanvre ou granulat de chanvre englobe plusieurs type de matériaux à base de chènevotte.

 

Nous manquons encore de recul pour avoir une connaissance complète du sujet, les informations sur ce blog proviennent de nos propres expériences ainsi que celle de personnes qui travaillent avec ces matières depuis longtemps, mais gardez à l’esprit que beaucoup de choses restent à découvrir concernant cette plante.

 

Le béton de chanvre est un matériau de construction innovant, composé de deux éléments principaux : la chènevotte et un liant (généralement de la chaux ou de la terre crue).

 

Chènevotte :

 

Définition : La chènevotte est le cœur ligneux de la tige de la plante de chanvre, récolté après que la fibre a été extraite.

 

Propriétés : Légère et poreuse, elle possède d’excellentes qualités d’isolation thermique et acoustique. Elle est aussi thermorégulatrice et régule naturellement l’hygrométrie.

 

Utilisation : Elle sert d’agrégat dans le béton de chanvre, offrant une structure aérée qui permet au matériau de « respirer ».

 

Chaux ou Terre crue :

 

Définition : La chaux est un liant minéral obtenu par calcination du calcaire, qui, mélangée à l’eau, durcit progressivement.
La terre crue ou argile est un liant minéral quasiment gratuit et accessible partout.

 

Propriétés : La Chaux présente une grande perméabilité à la vapeur d’eau et une forte capacité d’absorption du CO2, contribuant ainsi à la régulation de l’humidité intérieure et à la réduction de l’empreinte carbone du matériau.
L’argile régule aussi l’hygrométrie et à des propriété isolante venant consolider celle de la chènevotte.

 

Utilisation : Dans le béton de chanvre, la chaux ou l’argile agissent comme un liant qui enrobe et lie les particules de chènevotte, durcissant pour former un matériau de construction solide et stable.

 

La combinaison de la chènevotte et du liant dans le béton de chanvre crée un matériau de construction qui est non seulement respectueux de l’environnement, mais qui contribue également à la santé des habitats grâce à ses propriétés isolantes et régulatrices.

 

Ce matériau bio composite représente une avancée significative vers des pratiques de construction plus vertes et plus saines.

Les principes fondamentaux

 

Le béton de chanvre repose sur des principes fondamentaux qui résonnent profondément avec nos besoins actuels de santé, de durabilité et d’écologie dans la construction.

 

Voici les piliers de ce matériau révolutionnaire :

 

– Santé : Cette matière naturelle génère des environnements plus sains pour notre santé.

 

– Durabilité: Le chanvre est comme la pierre, il durera aussi longtemps, surpassant de beaucoup la durée de vie des matériaux de construction actuels.

 

– Écologie: En utilisant des composants naturels comme la chènevotte et des liants à base de chaux ou d’argile, le béton de chanvre ne contamine pas l’environnement. Il est entièrement biodégradable, renforçant son profil écologique.
Le chanvre pousse rapidement et absorbe une grande partie de CO2, cela réduit l’emprunte carbone du béton de chanvre par rapport aux matériaux de construction actuels.

 

– Isolation: Grâce à ses propriétés thermiques exceptionnelles, le béton de chanvre contribue à une isolation efficace, réduisant ainsi la consommation d’énergie pour le chauffage ou la climatisation et améliorant le confort intérieur.

 

– Régulation hygrothermique: Le béton de chanvre régule naturellement l’humidité intérieure, contribuant à un habitat sain en prévenant la formation de moisissures et en améliorant la qualité de l’air.

 

– Régulation phonique : Grace à sa grande porosité ce matériau est un excellent régulateur phonique.

 

Ces principes font du béton de chanvre un choix privilégié pour ceux qui aspirent à construire tout en préservant l’intégrité de nos écosystèmes pour les générations futures.

Procédés de fabrication

 

La fabrication du béton de chanvre est un processus qui allie des techniques ancestrales à l’innovation contemporaine. Voici un aperçu des étapes de sa fabrication :

 

– Cultiver la chènevotte : Le processus débute avec la culture du chanvre, une plante qui pousse en 4 mois et qui est récoltée pour ses graines, ses fibres et sa chènevotte, la partie ligneuse centrale de la tige.

 

– Extraire la Chènevotte : Après récolte, la paille est acheminée dans une usine de défibrage ou la chènevotte est séparée des fibres de façon mécanique.

 

– Confection des Liants : Parallèlement, les liants sont préparés. Chaux, argile ou terre crue, ces liants seront le « ciment » du béton de chanvre.

 

– Mélange des Composants : La chènevotte et le liant sont mélangés avec de l’eau pour créer une pâte. Les proportions dépendent de la densité et des utilisations souhaitées pour le béton.

 

– Mise en Forme : Ces mélanges peuvent être projetés ou versés dans des coffrages ou des moules, où il prendront la forme désirée. Cette étape peut être réalisée sur le lieu de construction ou en usine pour des éléments préfabriqués.

 

– Séchage et Durcissement : Une fois projeté ou moulé, le béton de chanvre doit sécher. Ce processus peut prendre de quelques jours à plusieurs semaines, selon l’épaisseur et les conditions climatiques.

 

– Finition : Après le séchage, le béton de chanvre peut être laissé tel quel ou recouvert d’un enduit ou d’une peinture respirante pour une finition esthétique.

 

Le résultat est un matériau sain, léger, résistant et isolant, incarnant les principes de santé, de durabilité et d’écologie. Sa fabrication, relativement simple, offre une alternative concrète pour réduire l’impact environnemental de la construction sans compromettre la qualité ou la solidité des structures.

Les propriétés du béton de chanvre

 

Le béton de chanvre, grâce à son ensemble unique de propriétés physiques et chimiques, se distingue comme un choix de construction tourné vers notre santé et celle de notre planète (ce qui représente pour nous la seule vraie conscience environnementale).

 

Voici un aperçu de ses caractéristiques:

 

– Isolation Thermique : Excellente capacité d’isolation, réduisant la déperdition de chaleur en hiver et la surchauffe en été.

 

– Régulation Hygrométrique : Absorbe et libère l’humidité comme aucune autre matière, cela équilibre l’hygrométrie intérieure et assaini nos espaces de vie.

 

– Légèreté : Son poids, environ 3 fois plus léger que le béton traditionnel, allège les fondations.

 

– Résistance au Feu : Naturellement ignifuge, offrant une sécurité supplémentaire en matière de construction.

 

– Absorption Acoustique : Réduit la transmission des sons, améliorant ainsi le confort acoustique à l’intérieur des espaces.

 

– Durabilité : Longue durée de vie avec peu de maintenance nécessaire, résistant bien aux fissures.

 

– Faible Impact Environnemental : Production nécessitant moins d’énergie que le béton traditionnel et capacité de séquestration du CO2.

 

– Non-toxicité : Absence de substances volatiles ou toxiques, assurant une qualité d’air intérieure optimale.

 

– Biodégradable : Composé de matériaux naturels, il est recyclable à l’infini et biodégradable en fin de vie.

 

– Compatibilité Écologique : Se combine bien avec d’autres matériaux écologiques et techniques de construction durable.

 

Ces propriétés font du béton de chanvre LE matériau de choix pour les projets de construction qui visent l’efficacité énergétique, la durabilité, et le bien-être des occupants, tout en respectant l’environnement.

Quels sont les avantages du béton de chanvre ?

 

Le béton de chanvre est un matériau de construction biosourcé qui représente un choix privilégié pour un habitat sain, durable et écologique. Son utilisation est en adéquation avec notre mission de promouvoir la santé et le bien-être par l’utilisation de produits issus du chanvre.

Voici une liste détaillée de ses nombreux avantages :

 

– Isolation Thermique Exceptionnelle : Le béton de chanvre offre une régulation thermique supérieure, minimisant la nécessité de chauffage et de climatisation, et contribuant ainsi à réduire significativement l’empreinte énergétique des bâtiments.

 

– Excellente Isolation Acoustique : Grâce à sa structure poreuse, il absorbe les ondes sonores, favorisant un environnement calme et serein, essentiel pour notre bien-être.

 

– Légèreté Matérielle : Sa densité réduite par rapport aux matériaux de construction traditionnels facilite la manutention et peut réduire les coûts de transport et les charges sur les structures des bâtiments.

 

– Durabilité et Résistance : Le béton de chanvre résiste bien au temps, avec peu d’entretien nécessaire, et ne présente pas de risque de fissuration due au retrait ou à l’expansion thermique.

 

– Propriétés Respirantes, Thermorégulation : Capable de réguler l’humidité ambiante, il crée un climat intérieur équilibré bénéfique pour la santé.

 

– Résistance Naturelle au Feu : Sa composition le rend naturellement résistant au feu, augmentant notre sécurité et réduisant le besoin de retardateurs de flamme chimiques.

 

– Naturellement sain : Exempt de toute substance toxique il purifie nos environnements de vie.

 

– Ecologique par nature : Il a tout les atouts d’une des plantes les plus écologique que nous ayons sur terre, le Chanvre :)

Quels sont les inconvénients ?

 

Bien que le béton de chanvre soit reconnu pour ses nombreux avantages environnementaux et sanitaires, il est important d’aborder de manière objective quelques défis et limites liés à son utilisation :

 

– Coût Initial : Le béton de chanvre peut être plus coûteux qu’un béton classique mais cela évoluera dans le futur avec sa démocratisation.

 

– Disponibilité Limitée : Le chanvre n’est pas encore cultivé à grande échelle dans toutes les régions, ce qui peut limiter la disponibilité et l’adoption du béton de chanvre.

 

– Manque de Sensibilisation : Il existe un manque de sensibilisation et de compréhension des propriétés et des avantages du béton de chanvre parmi les professionnels du bâtiment et le grand public.

 

– Résistance Structurale : Il n’a pas la même capacité portante que le béton traditionnel et ne peut pas toujours être utilisé dans des applications structurelles exigeantes sans renforcement.

 

– Temps de séchage : Le béton de chanvre peut nécessiter un temps de séchage plus long avant d’être pleinement efficace, ce qui peut rallonger les délais de production.

 

– Règlementation : Les obstacles réglementaire peuvent limiter son utilisation dans certaines applications ou juridictions.

 

Il est probable que ces inconvénients diminueront avec l’innovation technologique, la recherche continue, et une adoption plus large du matériau.

Comment l’utiliser dans la construction ?

 

Il existe différentes manières d’utiliser ce matériau extraordinaire dans la construction.
Voici quelques exemples, mais gardez à l’esprit que nous avons encore beaucoup à apprendre :

 

– Voie sèche : Cette technique implique de mélanger la chènevotte avec de la chaux ou de la terre crue, ou un autre liant sans eau, et de projeter ce mélange en l’humidifiant au moment de la projection. Cette technique permet d’obtenir une épaisseur de mur supérieure à celle obtenue par la voie humide.

 

– Voie Humide : Ici, la chaux est mélangée avec de l’eau pour faire un lait de chaux. La chènevotte est ensuite mélangée avec ce lait avant d’être projetée ou coulée autour d’une armature (bois, métal, ciment…) sur le site de construction.

 

– Murs Préfabriqués : Les blocs ou panneaux de béton de chanvre peuvent être préfabriqués, permettant une construction rapide et modulaire.

 

– Banchage : Le béton de chanvre est coulé dans des coffrages situés entre les montants de l’ossature.

 

– Chape : Le béton de chanvre peut servir de chape isolante pour les planchers. Il permet non seulement d’isoler, mais aussi de passer les gaines techniques et de maintenir un confort thermique optimal. On peut le mélanger avec des matériaux comme la pouzzolane pour augmenter sa résistance.

 

– Toiture : Bien que moins commun, le béton de chanvre peut être utilisé comme élément d’isolation sous les toits, contribuant à une meilleure performance énergétique du bâtiment. Dans ce cas de figure, on allège au maximum en diminuant le pourcentage de liant et d’eau.

 

Chaque application vise à exploiter les qualités inhérentes de la chènevotte : sa masse thermique, sa perméabilité à la vapeur d’eau et son impact positif sur l’environnement.

Les techniques d’application

 

Le béton de chanvre, grâce à sa polyvalence, peut être appliqué de multiples façons dans la construction. Voici quelques-unes des principales techniques d’application :

 

– Projeté : Cette méthode consiste à pulvériser le béton de chanvre sur une surface à l’aide d’une machine à projeter. Idéal pour les murs, cela permet de créer une couche isolante continue et de remplir les cavités sans jointure, optimisant ainsi l’efficacité thermique.

 

– Banché : Dans cette technique, le béton de chanvre est coulé entre des panneaux de coffrage qui soutiennent le matériau jusqu’à ce qu’il durcisse. C’est souvent utilisé pour les murs porteurs et les façades, offrant une excellente isolation et une grande stabilité structurelle.

 

– Déversé : Semblable à la méthode de banchage, le béton de chanvre déversé est simplement versé dans un espace confiné, comme pour la réalisation de dalles ou de fondations, où il s’auto-compresse sous son propre poids.

 

– Enduit : Utilisé comme finition, le béton de chanvre peut être appliqué en couche mince sur les murs existants. Cela améliore l’isolation et régule l’humidité, tout en donnant une esthétique naturelle et respirante.

 

– En Blocs Préfabriqués : Le béton de chanvre peut être moulé en blocs ou en panneaux, qui sont ensuite assemblés sur site. Cette méthode modulaire est rapide et réduit les délais de construction et de séchage, tout en conservant les propriétés du matériau.

 

Chacune de ces techniques dépends du projet initial et donne au béton de chanvre une grande capacité d’adaptation.

Quels dosages utiliser : nos conseils et astuces.

 

Voici un guide simplifié des dosages recommandés avec la chaux pour différentes applications. Pour la terre crue ou l’argile les doses sont quasiment les mêmes.

Les proportions peuvent varier en fonction de la source et de la qualité des matériaux, ainsi que des conditions climatiques et des spécificités du chantier. Il est toujours conseillé de réaliser des essais préliminaires pour ajuster les dosages à la situation spécifique.

Quelle épaisseur pour le béton de chanvre ?

 

L’épaisseur du béton de chanvre est un facteur déterminant pour ses performances en termes d’isolation et de régulation thermique.

 

En général, une épaisseur de 20 à 30 centimètres est recommandée pour les murs extérieurs pour une isolation optimale.
Pour les cloisons intérieures ou les corrections thermiques, une épaisseur de 10 à 15 centimètres peut suffire.

 

L’épaisseur doit être ajustée en fonction du climat, de l’utilisation du bâtiment et du budget.
Dans des régions plus froides, ou pour des bâtiments à haute performance énergétique, on peut opter pour une épaisseur supérieure pour maximiser l’isolation. Inversement, dans des climats plus doux ou pour des bâtiments nécessitant moins d’isolation, une épaisseur réduite peut être suffisante.

 

Il est aussi important de prendre en compte le comportement hygrothermique du béton de chanvre : une plus grande épaisseur améliorera la capacité du mur à réguler l’humidité, ce qui est bénéfique pour la qualité de l’air intérieur et le confort des occupants.

 

Il faut donc trouver un équilibre entre les besoins thermiques, la gestion de l’humidité, les considérations structurelles et le budget disponible pour déterminer l’épaisseur idéale.

Les conseils et astuces Nunti Sunya

 

Choisissez un professionnel expérimenté pour vous accompagner. C’est indispensable pour réaliser un ouvrage, quelle que soit sa taille.

 

Pour la construction de notre usine industrielle et de nos chambres froides, nous avons fait appel à Laurent Goudet (AKTA bvp), l’une des personnes les plus expérimentées en matière de béton de chanvre.

 

Nous préférons des chènevottes non calibrées contenant encore quelques fibres, cela crée pour nous un béton plus solide.

 

Quel enduit utiliser sur le béton de chanvre ? Quelle chaux utiliser ?

 

Quel que soit l’enduit utilisé, il doit être respirant afin de ne pas entraver la capacité du béton de chanvre à respirer, car cette caractéristique est essentielle à ce matériau : il respire ☺.

 

Nous avons choisi un enduit en terre crue pour notre usine, et le résultat est splendide.

Quel le prix au m2 ?

 

Le prix au mètre carré du béton de chanvre peut varier grandement et plusieurs facteurs peuvent influencer ce coût:

 

– Qualité des Matériaux : La provenance et la qualité de la chènevotte, de la chaux ou de la terre crue (qui peut être gratuite si elle est prise sur votre terrain) peuvent affecter le prix. Des matériaux de meilleure qualité seront généralement plus coûteux.

 

– Épaisseur et Densité : Plus l’épaisseur et la densité requises sont importantes, plus la quantité de matériau nécessaire sera grande, ce qui augmentera le coût total.

 

– Coûts de Main-d’œuvre : La complexité de l’application du béton de chanvre et l’expérience de l’équipe de construction peuvent également influencer le coût. Des artisans spécialisés peuvent facturer plus cher pour leur expertise.

 

– Préparation du Site : Les travaux préparatoires nécessaires sur le chantier, tels que la création de coffrages ou la préparation des surfaces, peuvent ajouter au coût total.

 

– Transport et Livraison : La distance entre le fournisseur et le site de construction peut avoir un impact significatif sur le coût final en raison des frais de transport.

 

Il est conseillé de demander plusieurs devis auprès de fournisseurs et d’entrepreneurs pour obtenir le meilleur prix pour votre projet spécifique, en tenant compte de ces différents facteurs.

Où acheter du béton de chanvre ?

 

Pour acheter du béton de chanvre, vous avez plusieurs options :

 

– Fournisseurs Spécialisés : Recherchez des entreprises spécialisées dans les matériaux de construction écologiques. Ces fournisseurs offrent souvent une gamme de produits à base de chanvre et peuvent fournir des conseils d’experts.

 

– Magasins de Bricolage et de Construction : Certains grands magasins peuvent disposer d’une section dédiée aux matériaux de construction naturels ou écologiques où vous pourriez trouver du béton de chanvre.

 

– Distributeurs en Ligne : Il existe des plateformes en ligne spécialisées dans les matériaux de construction durables où vous pouvez commander du béton de chanvre et vous le faire livrer.

 

– Producteurs Locaux : Renseignez-vous sur les producteurs locaux de chanvre qui pourraient également offrir des mélanges prêts à l’emploi ou les composants pour créer votre propre béton.

 

– Salons et Foires : Les événements dédiés à la construction durable et aux éco-matériaux peuvent être une bonne occasion de rencontrer des fournisseurs et d’acheter du béton de chanvre.

 

– Chanvrière (comme la nôtre) : l’expertise et l’expérience de la plante et des métiers associés à ces matières premières sont de grande valeur.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour vous renseigner sur le sujet ☺.

 

Habiter dans un lieu construit en béton de chanvre est une expérience unique que vous ne voudrez plus quitter. La qualité de vie que vous aurez dans un tel bâtiment sera incomparable. De plus, votre santé et celle de vos proches seront améliorées par un tel environnement.

 

Merci de votre lecture :)

 

Vincent