LE GUIDE DU CHANVRE TEXTILE

Le chanvre fût une des premières source de textile pour notre humanité. Les plus anciens tissus d’habillement retrouvés intacts, sont des étoffes de chanvre découvertes en Chine et datant de 4 000 ans avant J.C. Pendant 6 000 ans les fibres de chanvre ont permis de produire un textile quasiment inusable, résistant à l’humidité, aux rayons UV et reconnu comme étant le mieux adapté à la peau humaine. Dans l’histoire, la fibre de chanvre était utilisée pour fabriquer des vêtements, du linge, de la toile, des cordes et cordages, des voiles de bateau, des tentes, draperies, sacs, etc… Les grands navigateurs, y compris Christophe Colomb utilisèrent des voiles faites en tissus de fibre de chanvre ainsi que des cordages de chanvre, plus solides et plus fiables. Le tissus de fibre de chanvre fût le premier “moteur” de l’humanité.

chanvre_textile_moteur_humanité
chanvre_textile_moteur_humanité

LES PREMIERS PAS DU CHANVRE TEXTILE

Le chanvre a été décliné sous de nombreuses formes dès les premières civilisations en Asie, au Moyen-Orient et en Chine et des matériaux fabriqués à partir de chanvre ont été découverts dans des tombes datant de 8000 avant JC.

 

Le 1er drapeau des États-Unis sera fait de tissu de chanvre. Même les toiles des peintres sont en chanvre. Car seul le chanvre résiste à la chaleur, à l’humidité, aux insectes et à la lumière. 

 

Les chefs d’œuvres de Rembrandt, de Velázquez et de tant d’autres génies de la peinture furent réalisés sur toile de chanvre. 

 

Les premiers “jeans” de Levis Strauss étaient en fibres de chanvre. En 1850 environ 75% du textile mondial était produit à partir du chanvre, la fibre la plus résistante ! Le chanvre industriel possède des fibres végétales naturelles extrêmement résistantes !

 

Elles disposent également de propriétés anti-bactériennes, anti-uv et absorbent efficacement l’humidité.

chanvre-textile-bobines-fil

LA FILASSE

La filasse (ou fibre de chanvre) contient des fibres corticales longues et solides qui sont les plus prisées de la plante et généralement destinées à la production textile. On obtient cette fibre en la séparant de la chènevotte grâce à un processus de défibrage. On tire de cette étape, autour de 30% de fibre, 55% de chènevotte, 15% de poussière et de déchets. Après ce processus de transformation particulier, il est possible d’obtenir des produits textiles haut de gamme et durables. Les fibres du chanvre une fois transformées, permettent de tisser un fil. Il en existe plusieurs formes suivant le résultat souhaité. Nous allons dans un premier temps détailler les différentes étapes du processus de transformation. Par la suite, nous nous attarderons sur les nombreux produits qui peuvent être fabriqués et leurs propriétés.

TRANSFORMATION DE LA PLANTE EN FIBRE TEXTILE

La première étape, est celle de la coupe (fauche) sur le champ qui permet de conserver la tige entière. Les tiges ainsi fauchées doivent être ensuite alignés sur le sol pour la 2ème étape : Le Rouissage. C’est l’étape de macération que l’on fait subir aux plantes textiles, telles que le lin ou le chanvre, pour faciliter la séparation de l’écorce filamenteuse avec la tige. Grâce à l’action des micro-organismes et des bactéries présents sur le sol, le rouissage élimine la pectine qui soude les fibres textiles à la partie ligneuse de la plante (la pectine est un polysaccharide à la texture semblable à du gel présent dans la plupart des parois cellulaires végétales). Ainsi les fibres libériennes commencent à se séparer des fibres de la moelle ou autres tissus végétaux.

chanvre-textile-transformation-plante-fibre
chanvre-textile-transformation-plante-fibre

LE ROUISSAGE

Cette opération s’effectue dans le champ sous l’effet des éléments naturels que sont la rosée, la pluie et le soleil. Pour favoriser un rouissage homogène, les pailles de chanvre sont retournées à mi-parcours de cette étape. La durée du rouissage est un facteur critique pour l’obtention d’un rendement optimum en fibre de grande qualité. D’une durée normale de 21–28 jours, le rouissage peut durer plus longtemps si le temps est sec en août, et les rosées peu abondantes.

 

Il est important que le rouissage soit achevé avant que les tiges soient mises en balles, pour que les fibres aient la coloration voulue, qu’elles ne pourrissent pas et ne perdent pas leur couleur pendant l’entreposage.

 

Les pailles sont ensuite mis en balle pour être acheminées à l’usine de défibrage.

Le défibrage se fait de manière mécanique, à l’aide de “marteaux” automatique on écrase la paille pour séparer la chènevotte de la fibre. Il est important de maintenir la longueur de la fibre, on parle ici de “long brin” pour l’industrie du textile. Cela permet à la fibre de conserver ses propriétés mécanique et sa solidité (contrairement à la fibre courte).

 

Une fois cette fibre séparée, l’étape de peignage va éliminer les impuretés et les fibres les plus courtes indésirable pour l’exigence d’une qualité supérieure. Une fois peignée la fibre est envoyée à la filature.

chanvre-textile-bobines-fil

LA FILATURE

La filature comprend différentes opérations qui permettent de transformer les fibres en fil. Régularisé et étiré, le ruban devient mèche et est ensuite filé en appliquant une torsion. En fonction de la demande, différents diamètres de fil sont filés. Le numéro métrique (NM) détermine l’épaisseur du fil. NM élevé (NM26 ou NM36) fil fin. NM bas (NM10 ou NM8) fil épais. Les Bobines de fils de diamètres différents sont ensuite acheminés vers les usines de tissage ou de tricotage. En fonction du produit souhaité, le tricotage ou le tissage procurent au chanvre une apparence proche du résultat final. Dans le tissage, le tissu est produit en entrelaçant des fils de manière horizontale et verticale. Le tricot consiste en une succession de ligne de boucles nouées entre elles, rendant le produit extrêmement résistant aux étirements quelqu’en soit le sens. Cela lui procure une propriété élastique recherchée pour les T-shirt, chaussettes et la bonneterie par exemple. Ultime étape de traitement des tissus, l’ennoblissement regroupe les traitements destinés à modifier l’aspect des fils ou des tissus de chanvre et à leur conférer les valeurs recherchées par les consommateurs en termes de fonctionnalité, de confort, et d’esthétique. Quatre catégories s’y distinguent : le blanchiment, la teinture, l’impression et les apprêts. Enfin, la confection consiste à tailler le tissu et à l’assembler en fonction du produit final souhaité.

LE TISSU DE CHANVRE

Les propriétés anti-UV, anti-fongiques, anti-bactériennes et thermorégulatrices de la fibre de chanvre en font une matière noble et saine. La fibre offre des produits durables de très bonne qualité. Nécessitant 10 fois moins d’eau que le coton, 6 fois plus résistante et n’ayant pas de besoins en apports chimiques pour stimuler sa croissance ou bien la protéger, cette ressource pourrait transformer l’impact de l’industrie sur la planète… L’utilisation de fibres de chanvre comme matériau pour l’habillement n’est pas quelque chose de nouveau, la fibre de chanvre a été utilisée depuis des milliers d’années.

chanvre_textile_vetements_chanvre
chanvre_textile_vetements_chanvre

LES VÊTEMENTS EN CHANVRE

Très isolant et absorbant, la fibre de chanvre s’améliore au fil du temps avec le lavage et le port régulier. Il révèle une nouvelle surface qui devient plus douce à chaque lavage. Il est également résistant aux UV, hypoallergénique, hautement respirant, sèche rapidement et n’irrite pas la peau.

 

Grâce à capacité d’absorption et une résistance à la chaleur supérieure au coton, le textile de chanvre offre une meilleure absorption des teintures et retient davantage les couleurs fixées. C’est un avantage pour l’industrie qui peut économiser une précieuse quantité de colorants.

 

La gestion de l’humidité de la fibre est exceptionnelle ce qui la rend plus agréable et saine à porter. Les propriétés antibactériennes de ce matériau, notamment sa résistance à certains virus en font une solution de protection pour la confection d’équipements médicaux sensibles au contaminations. Les masques et autres blouses de chirurgies peuvent devenir de réelles barrières protectrices naturelles.

chanvre-textile-vetements

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TISSUS

Éponge : Le chanvre est également largement utilisé pour fabriquer l’éponge, le tissu bouclé qui peut être soit tissé, soit tricoté, essentiellement employé pour le linge de toilette. Le chanvre ayant des propriétés d’absorption remarquables, il se prête particulièrement bien à ce type d’application.

 

Sergés : Les fibres de chanvre sont par ailleurs incroyablement bien adaptées à la production de différents types de sergés, comme le jean, le chevron et la flanelle, ainsi que pour différents types de textiles tricotés tels que le jersey et le velours rasé.

 

Charmeuse en soie et chanvre : Lorsqu’il est mélangé avec de la soie, le chanvre peut être utilisé pour fabriquer du taffetas, un tissu rigide et brillant employé dans les robes de galas et de mariées, ou de la charmeuse, un satin lustré utilisé dans la lingerie et les robes de soirée fluides. Même les tissus à motifs jacquard complexes peuvent être fabriqués en mélangeant de la soie et du chanvre.

 

Couches de coton et chanvre : Le chanvre est souvent mélangé avec du coton pour réaliser les couches en tissu (langes).  Il est censé être plus absorbant et durable que le coton qui est généralement ajouté pour rendre le tissu plus doux. Le chanvre a par ailleurs des propriétés anti-bactériennes et anti-microbiennes qui peuvent contribuer à prévenir les érythèmes fessiers et autres irritations liées.

 

Mousseline de chanvre et coton : Le chanvre est aussi mélangé avec du coton pour fabriquer de la mousseline fine et légère ou de l’étamine, ces deux tissus pouvant se montrer exceptionnellement légers, solides et absorbants.

UNE TOILE INCROYABLE

Qu’il soit employé seul ou mélangé avec d’autres fibres naturelles comme le lin ou la soie, il a toujours été possible de fabriquer une grande variété de tissus durables et de haute qualité à partir du chanvre. Contrairement à son image traditionnelle qui veut que le tissu en chanvre est une toile ou un drap grossier et rêche, il est également possible de fabriquer un nombre incroyable de tissus délicats à partir de cette fibre.

chanvre-textile-linge-lit-cabanne
chanvre-textile-linge-lit-cabanne

LE CHANVRE DANS TOUS SES ÉTATS

Sac en Chanvre : L’Homme à toujours eu besoin de transporter et de stocker des objets. La résistance de la fibre donne tout son sens à la confection de contenants souples pour tous les usages. Qu’il s’agisse de sac de sport, bandoulière, cartables, sac à dos, sacoche pour ordinateur ou porte-feuille, tout est faisable en chanvre.

 

Linge de Maison en Chanvre : En contact permanent avec notre peau, l’utilisation d’une linge de maison sain est primordial pour notre santé. La fibre creuse du chanvre agit comme un thermostat naturel et permet une bonne qualité du sommeil. Un lit en chanvre n’est jamais froid en hiver ou chaud en été. La taie d’oreiller est essentielle car elle est collée à la peau, aux muqueuses et aux voies respiratoires pendant près d’un tiers de notre vie.

 

Il est aussi possible de fabriquer du linge pour le reste de la maison :

  •  Pour la cuisine, avec des tabliers et des torchons.
  • Pour le salon, avec les rideaux et autres accessoires de décoration.

Si vous souhaitez explorer cet univers, vous pouvez consulter le site internet de nos amis spécialistes en la matière : Couleur Chanvre

chanvre-textile-vetements

TISSUS TECHNIQUES EN CHANVRE

Le chanvre répond également à une demandes de produits techniques de la part des professions spécialisées. 
La plante trouve une réponse, qu’il s’agisse des travailleurs dans le milieu du bâtiment à la recherche de vêtements durables et confortables, de blouse opératoires pour un personnel médical exigeant un textile faisant office de barrière aux bactéries, ou bien des vêtement techniques pour militaires, pompiers et autres sportifsLes produits en chanvre offrent une solidité et une résistance au feu et à l’abrasion supérieures tout en restant poreux et respirants, l’équilibre parfait pour tout, des chaussettes aux chaussures en passant par les bas. Plus résistant que la laine et supérieur en termes de résistance à l’abrasion et au feu, le chanvre offre des alternatives séduisantes dans le domaine des applications militaires.

LA CORDE DE CHANVRE

Le cordage en chanvre est ancré dans l’Histoire du développement de l’Humanité. Les Vaisseaux de l’expédition de Christophe Colomb utilisés lors de la découverte de l’Amérique étaient équipés de chanvre pour la navigation et l’installation des premiers campements. «Un navire de taille moyenne utilise 60 à 80 tonnes de chanvre sous forme de cordages et 6 à 8 tonnes sous forme de voile, par an», relève le professeur agrégé d’histoire Serge Allegret.

chanvre_textile_resistance_toute_epreuve
chanvre_textile_resistance_toute_epreuve

UNE RÉSISTANCE À TOUTE ÉPREUVE

Cette corde dispose d’une excellente tenue en mains. Elle est douce au toucher et respectueuse de la peau. On peut la retrouver dans les files d’attente d’hôtels, de musées, sur les rampes d’escaliers… En plus d’être parfaite pour la décoration, elle peut également être utilisée pour le bricolage, le modélisme, l’industrie. Elle accepte des charges allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers de kilos avec un coefficient de sécurité.

 

La corde de chanvre est sensible aux intempéries et se dégrade dans le temps en extérieur. La longueur du cordage peut varier en fonction de l’humidité de l’air : le cordage aura tendance à se raccourcir par temps humide et vice-versa, si le temps est sec, la corde s’allongera.

 

De plus, la corde possède une très bonne résistance à la rupture et à l’abrasion et est difficilement inflammable, résiste très bien à la chaleur. Elle est totalement respectueuse de l’environnement et biodégradable, il s’agit d’une matière première renouvelable.

chanvre-textile-fil

UN AVENIR PROMETTEUR

Le futur de la fibre de chanvre est à écrire et nous n’en sommes qu’au début, tout reste à faire. Certaines personnes malhonnêtes ont privé l’humanité de cette matière depuis trop longtemps. Il est temps, c’est maintenant ! Une chose est sûre : nous ne pouvons plus habiller nos enfants avec du pétrole !