Chanvre et construction

Des applications dans tous les domaines de la construction

  • Briques, Béton, Plaque

  • Tuyauterie en plastique de chanvre

  • Isolation phonique et thermique

  • Peintures et vernis à base d′huile de chanvre

  • Tapisserie, Moquettes

En construction, la chènevotte est généralement associée à un liant, essentiellement composé de chaux, pour former ce que l’on appelle un béton de chaux-chanvre (BCC) .

Il peut être utilisé pour les murs et les fondations, et il est sept fois plus solide, deux fois moins lourd et trois fois plus pliable que le béton normal. Le béton de chanvre est également un produit très respirant, ce qui permet à l’humidité d’être transférée hors du bâtiment, évitant infiltrations et moisissures.

Un mélange de fibre et de chenevotte peut également être utilisée comme isolant thermique et acoustique, dans les toitures ou les combles.

Il est imputrescible, ininflammable, naturellement fongicide et n’est pas comestible pour les rongeurs et les insectes. Il s’améliore encore dans le temps tout en gardant ses précieuses propriétés.

Les très hauts niveaux de cellulose contenus dans le chanvre absorbent et retiennent le carbone. Au final, c’est une ressource au bilan carbone négatif, locale et renouvelable qui est facile à travailler et non-toxique, tout en offrant une force et une isolation supérieures.

Comme le chanvre est un bon isolant, les maisons en chanvre nécessitent moins d’énergie pour être chauffées que les maisons construites de manière conventionnelle. Son utilisation pendant la construction, crée moins de gaspillage comparé au bois.

Le coût des matériaux de chanvre diminuera avec l’augmentation du nombre des bâtiments qui les utilisent et en étant cultivé partout, pour réduire les coûts de transport. Cependant pour l’instant, le chanvre reste encore plus coûteux que les matériaux de construction traditionnels.